Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

mercredi 28 janvier 2009

CARPIMKO : cotisations des débutants



Contrairement à ce que j'écrivais hier soir, je parlerai des prestations 2009 de la CARPIMKO demain. Suite à une question de Sophie (merci à elle), je trouve plus logique de parler des cotisations 2009 que vont payer les débutants. Hier, j'ai seulement parlé de ce qui attend ceux qui ont atteint leur troisième année d'activité.

Voici ce qui vous attend si vous effectuez en 2009 votre première ou deuxième année :

1) Régime de base de la CARPIMKO :

Comme pour l'URSSAF, la cotisation provisionnelle est basée sur un revenu fictif, puisque la CARPIMKO ne connaît pas encore votre bénéfice réel.

La première année, il est estimé à 6 801 € et on vous en prend 8,6%, donc 585 €.
La deuxième année, il est estimé à 10 101 € et on vous prend donc 869 €.
En 2011, la CARPIMKO effectuera un rattrapage en fonction des vrais revenus de 2009. Si vous dépassez 29 162 € dès cette première année, vous aurez l'honneur de payer, lors de ce rattrapage, la cotisation à 8,6% et celle à 1,6%.

Si vous pensez que vous serez en-dessous de l'estimation forfaitaire (6801 puis 10101 €), vous pouvez l'écrire à la CARPIMKO. Vous avez 60 jours pour le faire après avoir reçu son appel de cotisation. La caisse ne vous prendra que 150 € pour le régime de base. Mais si vous dépassez finalement l'estimation forfaitaire, contrairement à vos prévisions, ils vous appliqueront une pénalité de 10%. Et je doute qu'ils daignent vous remercier pour cet effort supplémentaire.

2) Régime complémentaire :

Vous ne payez que la cotisation forfaitaire de 1024 €. Vous échappez à la cotisation proportionnelle aux revenus.

3) Régime des Praticiens Conventionnés :

Vous paierez cette année la même cotisation que tous vos collègues : 167 €

4) Régime invalidité décès :

Forfaitaire également : 654 € comme tout le monde.


Résumons

Première année : Total CARPIMKO = 585 + 1024 + 654 + 167 = 2430 €
Deuxième année : Total CARPIMKO = 869 + 1024 + 654 + 167 = 2714 €
Le tout avec un rattrapage en 2011 concernant le régime de base.

Ces montants feront peut-être bondir les plus jeunes d'entre vous, d'autant qu'ils viennent s'ajouter à ceux de l'URSSAF dont j'ai parlé vendredi dernier. Les cotisations CARPIMKO comportent une importante partie indépendante des revenus, qui frappe donc fort sur les débutants et ceux qui travaillent peu. Mais ce système incite aussi à travailler, pour réduire la part des charges fixes. En ce sens, il est impitoyable mais moral (je sais, c'est paradoxal). C'est l'augmentation des cotisations sans augmentation des lettres-clés, qui est immorale (voir l'article d'hier).

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci Guillaume ! Ce sera formidable de disposer de ces données quand le moment de passer en caisse arrivera... :-(

Sophie a dit…

Merci Guillaume, j'avoue que je n'avais pas compris que nous devions payer tout ça même la première année, je pensais que seul le régime de base était à payer... La Carpimko nous fournira-t-elle une sorte d'échéancier comme l'urssaf ? (pour savoir quand va tomber le couperet ??), en tout cas merci d'avoir répondu aussi rapidement à ma question ! C'est super gentil :)

Guillaume a dit…

La CARPIMKO envoie un avis, avec 2 paiements par an (au lieu de 4 à l'URSSAF) : 31 mars et 30 septembre. On peut aussi se mensualiser. Ce qui évite d'avoir à payer l'URSSAF le 5/08, l'impôt sur le revenu le 15/09 et la CARPIMKO le 30/09. Et tout ça autour du mois d'août qui est généralement calamiteux en recettes. Personnellement, je ne suis mensualisé que pour la CARPIMKO, pour respirer un peu en septembre.

D'autre part, en fouillant ce matin sur le site de la CARPIMKO, j'ai trouvé ceci, qui devrait vous intéresser :

"Sur demande, aucune cotisation n'est appelée [sur le régime de base uniquement] pendant les douze premiers mois d'exercice libéral. Le paiement est alors reporté jusqu'au calcul définitif de la cotisation.

Lors de la régularisation de la cotisation définitive, un étalement du paiement peut être accordé sur une durée maximale de cinq ans, sans majoration de retard.

Pour bénéficier du report et de l'étalement, la demande doit être faite dès réception de l'appel de cotisation et, surtout, avant l'échéance.

Enfin, cette disposition ne peut être appliquée plus d'une fois tous les cinq ans au titre d'un début ou d'une reprise d'activité."

Reste à savoir si c'est judicieux : c'est reculer pour mieux sauter.

Anonyme a dit…

C'est bizarre Sophie que tu n'aies rien reçu. Quand as-tu débuté ton activité ?

Pour ma part, j'ai commencé en septembre 2008 et je dois payer à la CARPIMKO le régime de base, soit 554,75 €. Je devais le faire avant le 31 décembre 2008 mais mon facteur ne m'a livré cette bonne nouvelle qu'en janvier. J'ai appelé et on m'a confirmé que je devais faire ce chèque.

On m'a aussi précisé que je pouvais faire la demande d'un report mais comme le dit Guillaume c'est reculer pour mieux sauter.

Dizie

Sophie a dit…

En fait Dizie, si si, j'ai bien reçu un premier avis pour 2008 (le même que toi) mais je n'ai encore rien eu pour 2009, c'est pour ça, j'étais un peu perdue ;)
Moi j'ai commencé mon activité en juillet 2008 !

Pascal a dit…

Bonjour,
Je suis salarié (4 jours par semaine) et je suis en collaboration 2 jours par semaine dans un cabinet d'orthophonie. Mon activité libérale est donc limitée. Dois-je payer les cotisations carpimko en totalité ou y a t il une possibilité de réduction ? Mon Ca en 2009 ne dépassera pas les 12 000 € et mon revenu sera vraisemblablement vers les 6000 ou 7000 € maximum. Si je dois payer environ 3000 € de cotisations je trouve cela énorme.
Merci de vos conseils.
Pascal

Guillaume a dit…

J'ai beau arpenter le site de la CARPIMKO, je ne vois pas d'exonération (cela existait quand je me suis inscrit).

Je vois ceci :

1) Qui doit s'affilier ?
Les infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes, exerçant à titre libéral en France et dans les départements d'outre-mer, même accessoirement ou sous forme de remplacement

2) Pour le régime de base et, sur demande, la cotisation due pendant les douze premiers mois d'exercice peut faire l'objet d'un différé, puis d'un étalement sur cinq ans maximum, sans majoration de retard."

Et c'est tout. La cotisation vous semblé énorme parce qu'une partie non négligeable est forfaitaire, donc non basée sur le revenu (voir le détail des 4 régimes sur ce blog, dans une série qui commençait le 26/08/08).

Cela n'incite effectivement pas à avoir une petite activité libérale. A contrario, quand on a une grosse activité libérale, la cotisation CARPIMKO ne suit pas : vous pouvez avoir un CA de 80 000 €, bénéfice de 50 000 € et payer autour de 5 500 € de CARPIMKO. Voilà un système incitatif. Exactement l'inverse de l'impôt sur le revenu, qui vous tape de plus en plus fort sur la tête quand vous travaillez davantage. L'URSSAF, elle, est neutre : elle prend toujours le même pourcentage (si l'on exclut la CFP).

Anonyme a dit…

bonjour !

Je suis une toute jeune orthophoniste et ayant moins de 25 ans je peux bénéficier de l'ACCRE cette année. Je bénéficie donc de l'exonération pour les allocations familiales + les cotisations liées à la carpimko !
C'est indiqué dans le "mémento de l'adhérent de la carpimko" que j'ai reçu récemment et confirmé par un conseillé eu au téléphone il y a quelques minutes !
je passe donc l'info ici: pour une fois que l'on a droit à coup de pouce profitons-en.

Pour répondre à PASCAL (c'est un peu tard mais ça profitera à d'autres ...)il est indiqué dans la même documentation qu'il y a des exonérarions possibles lorsqu'on a un exercice mixte. Il faut dans ce cas s'adresser directement à la carpimko ...

Merci à Guillaume pour cette mine d'or mise à notre disposition !
Penses-tu à faire un guide pour les étudiants de quatrième année ? ;-) Sans les informations trouvées ici je serais encore dans des méandres d'incompréhension ...

Aurélie

Améline a dit…

Bonjour à tous! je suis bien contente de vous entendre parler d'éxonaration an cas d'exrecice mixte!!
mais il y a visiblement des situations "spéciales" snas exonération... Je m'expique: j'étais à 0,75 etp dans un IME, j'ai fait un rempla de 10 jours, répartis sur 3 semaines à cheval sur décembre 2009 et janvier 2010, sur la période fermeture de l'établissemnt, mes premiers congés étant sans solde!!
j'ai appelé la Carpimko pr me renseigner sur la necessité de m'affilier ou non? ils ml'ont alors dit que je n'avais rien à verser et auucnement à m'affiler pour une si courte période!
Mais voilà qu'ils me réclament maintenant la cotisation d'un trimestre, alors que c'est la seule et unique fois que je traville en libéral en 7 ans d'exercice,soit 643 euros. Ils m'expliquent que je n'aurais rien dû avoir à payer si je n'avais pas été à cheval sur 2 trimestres!! mais comme j'ai traviller 3 jours en janvier 2011, je devais la cotis du 1 er trimerstre 2011! la bonne surprise...rrrr... quelqu'un pourrait m'aider??? j'ai l'impression de n'avoir aucun recours alors que j'vais tout fait ds les régles! ? mais n'ayant pas prévu cette dépense...aie aie aie Merci