mercredi 14 octobre 2009

Le cri de Rahan


La semaine dernière, la FNO (Fédération Nationale des Orthophonistes) a publié un communiqué que je vous livre :

"Le conseil d’administration de la Fédération Nationale des Orthophonistes réuni à Paris les 2, 3 et 4 octobre 2009, a fait le point après l’ouverture des négociations conventionnelles avec l’UNCAM.

Le conseil d’administration a affirmé sa volonté de voir pris en compte, dans ces négociations, le respect de l’ensemble de leurs engagements par les orthophonistes dans le contrat conventionnel depuis 2002, date du dernier accord portant sur la revalorisation de la lettre clé des orthophonistes.

Tous les orthophonistes exercent dans le cadre conventionnel en pratiquant les tarifs opposables, les dépassements d’honoraires sont marginaux dans la profession, les outils conventionnels ont été mis en oeuvre avec un suivi régulier de l’application de la convention par les Commissions Paritaires Départementales, la formation continue conventionnelle connaît un taux de remplissage de 98%, témoignant ainsi de l’importante implication des orthophonistes dans la formation continue, le contrat de bonne pratique qui associe le respect de l’architecture rédactionnelle de compte rendu de bilan et l’obligation de formation continue conventionnelle est signé par près d’1/4 des orthophonistes.

Le conseil d’administration de la Fédération Nationale des Orthophonistes a jugé que la seule revalorisation de la nomenclature, intervenue depuis le dernier accord tarifaire, n’était pas de nature à compenser l’absence de revalorisation de la lettre clé au regard des efforts fournis par la profession et au respect des engagements conventionnels pris en 2002. Le conseil d’administration de la Fédération Nationale des Orthophonistes demande que ces éléments soient reconnus par l’UNCAM dans la négociation conventionnelle et qu’il en soit tenu compte pour une légitime augmentation de la valeur de la lettre clé."

Lien original de ce communiqué : http://www.cnps.fr/images/cnps_express/cnps_express_2009/1009/fno_cp_091006.pdf

Ce texte rassurera peut-être ceux (j'en connais) qui commençaient à penser que ce syndicat ne s'intéressait plus qu'au passage des études à 5 ans et à la gratification des stagiaires. Un retour aux fondamentaux est toujours salutaire.

Reste à savoir si cela peut avoir la moindre influence sur l'UNCAM et le gouvernement. La dernière augmentation significative avait été liée à l'instauration du suivi individuel de l'activité, à travers 5 critères (que j'avais détaillés ici). L'élément le plus navrant était le fait que l'on fût soupçonné de malversations si on travaillait beaucoup. Le comble fut de voir la FNO défendre ce critère et présenter cette négociation comme une grande victoire, associée à une augmentation de l'AMO qui ne rattrapait même pas l'inflation des années précédentes.

Pour espérer voir un jour un AMO à 2,50 € et une FNO poussant à nouveau le cri de Rahan, il est probable que nous devrons avaler une nouvelle couleuvre. On parle par exemple d'un renoncement à la liberté d'installation, dont j'ai déjà parlé ici. Les infirmiers ont été augmentés cette année de cette manière.

9 commentaires:

Pigeons un jour, pigeons toujours a dit…

.

Guillaume a dit…

C'est tout ce que vous inspire ce brave Rahan, cher volatile ?

Pigeonne a dit…

ça se passe effectivement de commentaire cher camarade pigeon.

Pigeons un jour, pigeons toujours

telle pourrait être la devise des orthos qui ne voient pas leur lettre clé revalorisée depuis....? 2002 ? soit déjà 7 ans, bientôt 8...

estelle a dit…

Surtout pigeonne, si vous avez la solution pour l'augmentation de la lettre clé, n'hésitez-pas!!

Nous ne faisons pas de dépassement d'honoraires et nous prenons TOUTES les personnes qui se présentent à nos cabinets. Même les CMU...

Pigeon maigre a dit…

Salut camarade Estelle, je suis de tout coeur avec vous,

la solution ? ou les solutions ?

d'autres professions y arrivent (médicales ou non), sans trop de difficulté semble-t-il.

connaissant quelques orthophonistes, exerçant ou non au sein de notre structure, je peux affirmer qu'elles sont effectivement très scrupuluses et acceptent de faire ce que d'autres professions refuseraient ou bien limiteraient...

mais bon, gardons à l'esprit notre belle devise "pigeons un jour, pigeons toujours"

"dindons de la farce" est pas mal non plus, ça reste de la devise de haute volée.

RRRou RRRou

Pigeon maigre a dit…

Estelle, je vous cite :

"Nous ne faisons pas de dépassement d'honoraires et nous prenons TOUTES les personnes qui se présentent à nos cabinets. Même les CMU..."

eh bien, on ne peut pas dire que ça vous réussit et que vous en êtes récompensées.
entre autres.

RRRou RRRou

estelle a dit…

Déontologiquement parlant, je trouve ce que vous dites dans votre dernier message très limite... Je comprends maintenant que nous ne sommes pas sur le même plan.

Mais chez vous, le dindon de la farce ne serait-il pas votre patient?

pigeonne a dit…

rassurez-vous, j'ai la chance de na pas avoir besoin de beaucoup travailler pour vivre bien et de n'avoir pas besoin de me soucier de ma retraite, mon épargne étant largement constituée, je n'ai pas non plus besoin de me soucier de mes AMK,
le sens de mon message était simplement de vous dire que les orthos ne semblent pas vraiment récompensées de leur exercice très scrupuleux, contrairement à d'autres professions

estelle a dit…

Vous êtes kiné? Je comprends mieux... Fallait commencer par là...