Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

vendredi 26 mars 2010

Nouveau simulateur de CARPIMKO




Depuis le temps que je devais le faire, c'est enfin chose faite : j'ai modifié mon simulateur de CARPIMKO.

Le 24 septembre 2008, j'avais mis en ligne un premier simulateur, pour savoir combien on payait sur une carrière et quelle retraite cela donnait. Comme aujourd'hui, j'avais coupé les 40 ans de cotisation en 8 périodes de 5 ans, permettant de moduler les revenus taxés. Vous pouvez y mettre des chiffres plus proches de votre réalité. Et comme aujourd'hui, j'avais exclus la cotisation au régime invalidité-décès (654 € cette année), qui n'a rien à voir avec la retraite.

La principale modification concerne évidemment le régime des praticiens conventionnés, qui a subi un tsunami à la fin de 2008. Je vous rappelle que ce seul régime a vu son rendement divisé par 6 (!). J'ai mis dans mon tableau les cotisations et les prestations que nous aurons à la fin de la période transitoire, avec l'installation d'une énième cotisation, basée sur le bénéfice.

Mon fichier présente deux inconvénients dont je suis conscient :
  • Il ne tient pas compte du fait que les points accumulés avant la réforme valent plus que les nouveaux points. Il est donc plus proche de la réalité pour les débutants, que pour les quincagénaires.
  • Le régime de base comporte deux tranches, que j'ai incluses. Mais la seconde tranche ne commence qu'à partir de 29 427 € de bénéfice. Si vous gagnez moins, il faut supprimer la seconde tranche de la formule. L'idéal serait d'inclure du code VBA dans le tableau, ce que je ne sais pas faire.
Vous trouverez le nouveau simulateur ici :
http://www.megaupload.com/?d=3X90MO85

ou

http://rapidshare.com/files/368398583/retraite2010.xls.html


Deux points forts ressortent de ce nouveau simulateur :
  1. Le rendement de la CARPIMKO a pris un sérieux coup à la fin de 2008. En imaginant une carrière qui commence à 30 000 € de bénéfice et se termine à 50 000 €, le pauvre retraité aura cotisé 184 100 € (au lieu de 168 982 € avant la réforme), pour toucher une pension de 1637 € par mois (au lieu de 1878).
  2. Plus dure est la chute : à présent, le retraité passe à 65 ans de 50 000 € par an à 19 645 €.
Plus que jamais, il faut travailler suffisamment pour être en mesure d'épargner au maximum. Je ne dis pas qu'il faut vivre comme un moine, mais qu'il faut relire la Cigale et la Fourmi ; et surtout éviter de faire l'autruche.

5 commentaires:

Orthicultivons notre jardin ! a dit…

Brrrrrr....... Ça fait froid dans le dos.....
Merci qd même Guillaume (sourire blasé).

Anonyme a dit…

j'espère que les restau du coeur resterons ouvert...

Anonyme a dit…

carpimko sans simulation.....
Mon épouse a été infirmière libérale en milieu rural pendant 27 ans.Un dos bien usé l'a engagée à cesser ses activités à 60 ans (mars 2008) et 25% de perdus pour toujours pour la retraite...La Carpimko de son côté a décidé de réduire ses versements à ce jour de TRENTE EUROS MENSUELS,et une autre réduction est prévue pour 2010.Je serai curieux de savoir si:
la même démarche s'applique aux salariés de cette entreprise,si les gestionnaires géraient la SNCF ou la RATP la même chose?Ah oui j'allais en oublier le motif:la pérénité des retraites ,mais de quelles retraites,en tout cas pas celle de mon épouse qui à ce train là aura pour souvenir de la Carpimko que les appels Obligatoires de paiement de cotisations...

pigeon boy a dit…

camarades pigeons, pour votre information (et vos contrats en euros) :

http://www.media-sante.com/pdf/patrimoine/SP807.pdf

bonne lecture

Anonyme a dit…

Bonjour, les fichiers ne sont plus disponibles en téléchargement, vous pouvez les remettre SVP

D'avance merci
Céline