Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

mardi 11 janvier 2011

Où investir en 2011 ?




Si vous avez un absent demain à 15 heures, je vous conseille de cliquer sur ce lien.

Arnaud Raimon, dirigeant d'Aliénor Capital, chattera avec les internautes au sujet de la conjoncture actuelle et sur les stratégies à mettre en œuvre en 2011. Il y aura de quoi méditer, a priori...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Où investir en 2011 ?

question bien farfelue pour des orthophonistes sous-payés et n'ayant pas connu de revalorisation significative de leur lettre clé depuis plus de 8 ans.

Guillaume a dit…

Bien au contraire. Sans investir, nous ne pouvons pas nous en sortir, à moins de penser que la CARPIMKO subviendra à nos besoins en cas de souci et pour la retraite.

Corollaire : il faut travailler au maximum, tant qu'il en est encore temps ; ou ne jamais tomber malade et ne jamais prendre sa retraite ; ou changer de métier.

C'est juste une question de responsabilité envers sa famille et soi-même.

PS : Depuis 8 ans, l'AMO est passé de 2,37 à 2,40 €. Je sais bien que la FNO considère que ce n'était pas une revalorisation, mais le ministère affirme le contraire dans les réponses qu'il nous fait depuis la campagne d'information de l'été dernier.

Anonyme a dit…

c'était la réponse de notre zélé soutien à la politique gouvernementale :

l'AMO a été augmenté de.... 1,27 % en 8 ans !

soit moins de 0,16%/an

la mauvaise foi n'a pas de limites

Guillaume a dit…

Je vous renvoie votre mauvaise foi : relisez mon tout premier post de 2008. L'évolution (si l'on peut dire) de l'AMO est scandaleuse depuis bientôt 30 ans. S'il avait suivi l'inflation depuis 1983 (le plus ancien chiffre dont je dispose), il vaudrait maintenant 3,25 €.

J'ai créé ce blog en partant justement de ce constat sidérant. Il est possible de compenser la dégradation de notre pouvoir d'achat et de notre retraite. Une fois qu'on a assouvi les besoins primaires (manger, se loger, se vêtir), on peut consacrer tout le surplus à l'investissement. Bien évidemment, il ne faut pas se limiter à la moyenne nationale des actes (moins de 40 actes par semaine, selon l'UNCAM). Le courage et l'opiniâtreté sont deux vertus à cultiver, dans l'adversité.

Vous pouvez chercher à m'entraîner sur le terrain politique, mais je ne vois pas l'intérêt : toutes les majorités ont bloqué l'AMO et réformé la nomenclature uniquement à la marge. En outre, je conçois le vote comme un acte citoyen et non comme une manifestation d'un corporatisme mal placé. C'est l'avenir du pays et de l'Europe qui importe quand on vote. Je n'ai donc aucune raison de faire de la politique ici, contrairement à ce que vous pensez.

Noémie a dit…

Bonjour,

Je suis épatée par tant d'intérêt à vouloir améliorer sa retraite ...

Je faisais moi-même des recherches sur le régime de retraite des orthophonistes, et je suis tombé ici par hasard !

Effectivement les retraites vont mal, et il est temps non pas d'en parler (car ca fait 20 ans déjà qu'on en parle) mais d'agir, et pour ca il existe tout un pannel de solutions qui s'offrent aux indépendants, je me ferais un plaisir de vous expliquer si vous le souhaitez puisque c'est mon métier !!!

A bon lecteur ... bonne continuation.