Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

mercredi 4 juin 2014

SHOWTIME !



Comme je l'écrivais le 11 mars (cliquez ici), la FNO souhaite nous informer sur la loi de 2005 qui nous oblige à modifier nos cabinets à nos frais, sous peine d'aller passer 5 ans en prison et/ou de payer 75 000 € d'amende (voir ici).

A présent, notre unique syndicat représentatif va plus loin. Je le trouvais trop neutre le 11 mars, mais à présent il écrit que "les professionnels de santé ne peuvent être opposés à l'esprit de cette mesure". Je reste pourtant opposé par principe à une mesure qui nie l'idée de propriété privée. Nos murs n'appartiennent pas à l'Etat, mais il nous force à les casser nous-mêmes.

Malgré tout, il faut savoir s'amuser de tout, y compris de la faillite et de la prison. La FNO, manifestement d'humeur guillerette et badine, nous propose donc... un quizz ! Amusons-nous à tester nos connaissances et remercions les créateurs de ce casse-tête IRL :

https://fno.sharingcloud.eu/public/fno/sharingcloud/id_39733/p_show_poll/?itemID=24

La situation m'évoque Running Man ou le Prix du Danger, où le perdant du jeu risque gros. Un sacré divertissement !

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Perso, je n'ai rien fait et je travaille dans mon habitation à mes risques périls. Les locaux perso et pro ne sont pas complètement séparés, ce qui est un inconfort mais un argument pour dire que mon lieu de travail n'est pas un ERP. Hors région parisienne, l'exercice d'une profession libérale dans un domicile n'est pas interdite.
Enfin je reconnais qu'on pourrait me fermer boutique. Cependant les travaux sont estimables ici à 40.000 euros, ce qui est une absurdité en regard du gain. En zone inondable, les archis du passé ont eu la bonne idée de tout surélever.
Cordialement
François (orthomme)